La leishmaniose

La leishmaniose est une maladie commune au chien et à l’homme, qui est causée par un parasite et peut avoir de graves conséquences sur la santé de votre chien.

La leishmaniose est une maladie chronique dû à un parasite microscopique appelé Leishmania infantum.
Ce parasite est transmis par la piqûre d’un insecte, le phlébotome, qui ressemble à un très petit moustique et est actif de mai à septembre essentiellement dans le Bassin Méditerranéen.


En France, les régions concernées sont le pourtour méditerranéen, le Sud-Ouest ainsi que certains départements de la région Rhône-Alpes.

Quand un insecte infecté pique un chien, une petite lésion appelée “chancre” apparaît, généralement sur une oreille ou sur le museau. Le parasite envahit ensuite les cellules du chien, altérant son système immunitaire. La leishmaniose est une maladie d’évolution lente qui peut parfois être très grave.
Fort heureusement, tous les chiens piqués par le phlébotome ne développent pas la maladie et certains chiens hébergent le parasite sans être malades : ceux sont des porteurs sains.

Le leishmanie envahit les cellules de différents organes et peut donc entraîner des dommages multiples au foie, à la rate ou aux reins, ainsi que des lésions sur la peau.
Les symptômes dépendent de la localisation du parasite dans l’organisme du chien, ce qui rend le diagnostic difficile.

Symptômes

On observe principalement les symptômes suivants:

– amaigrissement progressif du chien
– problèmes cutanés (lésions ulcératives, dermatite sèche, perte de poils)
– saignements de nez
Ongles anormalement longs
– augmentation de la taille du foie et de la rate

Parfois :
– fièvre
– inflammation des yeux (œil rouge, larmoyant, douloureux, avec des écoulements)
– atteinte rénale, souvent irréversible, qui se manifeste par une augmentation de la soif.

Traitement et prévention

Il est difficile de traiter la leishmaniose.
Le traitement sous forme d’injections ou de comprimés est très long et ne permet pas de se débarrasser totalement du parasite. Les récidives sont fréquentes. Des contrôles réguliers de sérologies sont conseillés.

Il est donc essentiel de prévenir la maladie et de protéger son chien des phlébotomes grâce à des colliers ou pipettes à base de deltaméthrine, qui le protègent aussi contre les tiques. Demandez nous conseils.

Pour limiter les risques de piqûres, il est important de garder son chien enfermé dès le crépuscule car les phlébotomes sont actifs à la tombée de la nuit.
L’utilisation de moustiquaires permet également de les éviter.

L’espoir d’un vaccin

Un vaccin est commercialisé . Des tests de traitement par vaccinothérapie sont également en cours. La vaccinothérapie donnerait de meilleurs résultats que les traitements actuellement utilisés. Il ne s’agit qu’un début d’étude, mais elle reste très encourageante. La vaccination est fortement recommandée pour tout animal voyageant sur le pourtour méditerranéen.

La leishmaniose est une maladie qui touche également l’homme.
Elle est très répandue dans certaines régions du monde, pourtour méditerranéen, Portugal, pays du Sud. Des cas ont été rapportés dans le Médoc et en Dordogne.

Le parasite est également transmis à l’homme par la piqûre des phlébotomes ; les possibilités de transmission chien-homme ne sont pas confirmées.

 

Clinique Vétérinaire Lagardette

10 rue Pierre mendes france

33310 LORMONT

0556060685